Actualités Blog Sections

Le Triangle d’Or de Marbella, l’investissement sûr 1 Aug, 2019 Manuel Alarcon

L’achat d’appartements et de villas de luxe sur la zone de plage d’Estepona a régulièrement augmenté au cours des dernières années. À tel point que l’expression “New Golden Mile” a été créée pour décrire le long littoral qui relie Guadalmina Baja (le quartier luxe située plus à l’ouest de Marbella) à la ville d’Estepona. Ce serait le prolongement naturel du Golden Mile original, celui de Marbella, où se situent les emblématiques Marbella Club, Puente Romano et les endroits les plus glamoureux de la Costa del Sol depuis son décollage aux années 60 – 70.

Les près de 20 kilomètres du New Golden Mile sont devenus l’un des lieux de prédilection des acheteurs étrangers, autant pour les résidents que pour les investisseurs recherchent des  profits. C’est la raison principale pour laquelle les prix sont restés 10% au-dessus de la moyenne de la région. Il n’est donc pas surprenant que de nombreux analystes prévoient la transformation d’Estepona en une «seconde Marbella» dans les décennies à venir. Cependant, ceci n’est pas tout.

Le Triangle d’Or de Marbella – Estepona – Benahavis

Le fait est ce que, parallèlement à l’expansion du New Golden Mile, les zones intérieures ont connu un processus similaire, dans lequel le golf a joué un rôle important (les plus de 60 terrains de golf de la province de Malaga justifient l’appellation “Costa del Golf”).

Ce sont des zones telles que Nueva Andalucía (la zone intérieure de Puerto Banús, avec Las Brisas Golf, Los Naranjos Golf ou Aloha Golf), la zone intérieure du New Golden Mile même (avec Los Flamingos Golf, El Paraíso Golf ou Atalaya Golf) ) et Benahavis (avec La Quinta Golf , Los Arqueros Golf ou El Higueral Golf ).

Parmi les destinations mentionnées, cette dernière est vraiment l’exemple le plus complet de l’expansion dont nous parlons. En effet, Benahavis est un petit et charmant village andalou de montagne, mais sa municipalité couvre une superficie de 145 km2 où se trouvent certaines des urbanisations les plus exclusives d’Europe (La Zagaleta, El Madroñal) et des terrains de golf de première classe.

La région de Benahavis est particulièrement attrayante pour ceux qui cherchent l’intimité et la contemplation de paysages à couper le souffle depuis leur propriété. Ainsi, la position élevée du terrain, qui remonte à mesure que nous nous éloignons de la côte, garantit des vues panoramiques et la possibilité de contempler les levers et les couchers de soleil de la Costa del Sol comme nulle part ailleurs. Les villas ont logiquement un espace naturel de croissance à Benahavis.

En bref, nous sommes passés d’une Mille d’Or à un authentique Triangle d’Or, la zone plus ou moins triangulaire formée par Marbella, Estepona et Benahavis. Ce n’est plus seulement la plage, mais la montagne, le golf, les vues panoramiques… tout situé à quelques minutes de route de toutes les attractions et des zones de loisirs de la Costa del Sol (restaurants, discothèques, magasins luxe…).

Si l’on ajoute à cela un climat privilégié, avec environ 300 jours de soleil par an, il n’est pas surprenant que ce soit l’un des lieux de prédilection des acheteurs. Maintenant, le Triangle d’Or est-il une simple dénomination touristique ou publicitaire, ou répond-il à quelque chose de plus solide?

Nous pensons qu’il s’agit plutôt de la dernière option, car le Triangle d’Or de Marbella s’est montré presque totalement à l’abri des crises financières et des fluctuations du marché immobilier au cours de la dernière décennie.

Les propriétés de luxe à Estepona, Benahavis et Marbella continuent à être vendues pratiquement sans variation, ce qui démontre la solidité de l’investissement immobilier sur la Costa del Sol et la tranquillité qui offre aux propriétaires la perspective d’une revalorisation future.

 

1st Aug, 2019 par Manuel Alarcon

Partagez cet article

Nos services