Actualités Blog Sections

Villarroel: la légende de Marbella continue10 Sep, 2019 Manuel Alarcon

L’année était 1974. L’architecte d’origine bolivienne Melvin Villarroel, basé à Marbella, avait organisé une révolution avec la construction de Puente Romano, un complexe de vacances comprenant un hôtel, des appartements, des villas, un club de tennis d’élite et une zone commerciale et de restauration. Ce fut la naissance du célèbre Golden Mile et de la naissance de Marbella en tant que destination touristique de premier ordre. Quelle était la nouveauté dans son concept? L’un des éléments clés est la fusion originale du design moderne avec l’architecture traditionnelle, intégrant des matériaux naturels pour créer un style de construction attrayant, chaleureux et à taille humaine. L’autre caractéristique principale est le traitement spécial des espaces autour des bâtiments, qui revêtent une importance primordiale et qui, avec les constructions, constituent un ensemble intégré. Ceci peut sembler évident aujourd’hui, mais ce n’était pas le cas à l’époque. Son influence a été immense et le style de Puente Romano n’a jamais été démodé. Melvin Villarroel a expliqué dans de nombreuses interviews son concept d’Architecture du Vide: “le vide est pour l’architecture ce que le zéro est pour les mathématiques. Le zéro confère un pouvoir multiplicateur au chiffre précédent. Il vous permet de passer de 1 à 10, à 100 et à un million. Il en va de même en architecture, où le vide est un véritable créateur d’espace. Nous développons notre architecture en donnant un rôle prépondérant au vide et comprenons le vide comme stratégie de design. En fait, le vide peut être construit et il devient la continuité entre l’espace naturel et le solide construit. Nous concevons l’architecture comme un vaisseau qui accueille des formes extérieures de son intérieur, projetant un continuum d’espaces”. Les jardins jouent ici un rôle particulièrement important. “Dans un sens, un bâtiment peut être conçu comme un mur, comme une limite pour le jardin. Ma principale contribution a été probablement l’introduction du jardin dans la maison, en créant de petites villes offrant toutes sortes de services et en facilitant au même temps une vie en harmonie avec la nature”. Les créations de Villarroel permettent aux résidents de découvrir leurs secrets grâce à des petites places, des sentiers et des fontaines cachées qui procurent un sentiment permanent de nouveauté. Aujourd’hui, la saga familiale continue avec Pablo, Matías et Antonia Villarroel, associés à l’architecte Hugo Torrico, dans son atelier situé à Puente Romano. La philosophie et les connaissances de Melvin Villarroel sont présentes dans les projets développés par le cabinet d’architecture Villarroel-Torrico. Si vous envisagez d’acheter votre nouvelle maison à Estepona, Marbella ou d’autres endroits de la Costa del Sol, vous reconnaîtrez probablement le style de Villarroel en le voyant. Il est devenu un élément essentiel de l’identité de notre Costa del Sol.

Scenic, le nouveau projet de Villarroel-Torrico dans la ville d’Estepona

10th Sep, 2019 par Manuel Alarcon

Partagez cet article

Nos services